Visiter Giverny : sur les traces de Claude Monet

Si Claude Monet avait une muse, elle s’appellerait Giverny. Petit village de l’Eure, entre Paris et Rouen, ne manquez pas d’aller visiter Giverny sur les traces du peintre impressionniste de renom.

Visiter Giverny : L’inspiration du jardin de Monet

Pour faire le plein de jolies couleurs et d’agréables senteurs, vous pourrez commencer de visiter Giverny par la Maison et Jardin Claude Monet. Ouverts toute l’année aux visiteurs et passionnés de peintures et de fleurs, on admire le lieu pour son jardin d’eau, son étang, ses nymphéas et son pont japonais. On dit du jardin Claude Monet qu’il est la porte d’entrée des jardins de Normandie. Tulipes et iris colorent la balade, et vous suivront jusqu’à l’intérieur : dans les maison Claude Monet, coquette et colorée de fleurs et de peintures.
Visiter Giverny et le jardin de Monet, c’est se plonger à la fin du XIXème siècle, où le maître de l’impressionnisme trouvait toute son inspiration. Le jardin de Monet compte parmi ses œuvres, comme Le pont japonais de 1899, ou Nymphéas de 1914 et 1917. En vous baladant dans les allées, vous laissez votre imaginaire entrer dans les tableaux.

Visiter Giverny : Le musée des impressionnismes

Claude Monet s’installe à Giverny en 1883. Visiter Giverny, c’est découvrir un village inspirant et source d’inspiration première du pionnier du mouvement artistique impressionniste, où de nombreux artistes ont suivi ses traces. On imagine alors, à l’Hôtel Baudy, aujourd’hui un café restaurant où l’on contemple les roses, Cézanne et Rodin séjourner quelques jours, en quête d’inspiration.
Fief du mouvement impressionniste, le village de Giverny veut mettre en lumière son côté international. Alors, en 2009, le Musée d’Art Américains de Giverny devient le Musée des Impressionnismes. Le musée s’intéresse à l’histoire du mouvement, ainsi que toute la période post-impressionnisme dans son ensemble jusqu’à la seconde moitié du XXème siècle.

Visiter Giverny : Vernon et le vieux Moulin

Les plus passionnés iront sûrement jusqu’à Vernon après visiter Giverny. On y trouve une vieille bâtisse perchée en équilibre au dessus de l’eau : le vieux moulin. Les plus aguerris reconnaîtront peut-être le décor d’une toile de Claude Monet, peinte en 1883 depuis son bateau-atelier. Sûrement une de ses premières œuvres dans le coin si l’on se fie à la date. Impressionnant d’impressionnisme.

Pour ceux qui souhaiteraient visiter Giverny et tout de même la vallée de l’Eure avant de se laisser embarquer dans l’univers impressionniste, un train rétro propose des balades d’époque, sur l’ancienne ligne Rouen-Chartre-Orléans.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *